Quelle idée, de fabriquer des sacs avec du cannabis !

russes-chanvre

Photo : Agricultrices en train de trier de la fibre de chanvre brute. Russie, 1960. Oleg Sizov/TASS, Getty Images.
On voudrait bien, mais non... L'idée de produire du textile à partir du chanvre n'est pas la nôtre. Elle date de beaucoup plus longtemps.

En effet, le chanvre a été exploité sur une grande partie du globe depuis des temps immémoriaux. On a connaissance de l'utilisation des tiges de cannabis pour fabriquer des vêtements depuis plus de 10.000 ans, ce qui fait du chanvre la fibre la plus anciennement cultivée. La grande majorité des habits, des draps, des voiles de bateau, etc. produits avant le 20e siècle l’était en fibre de chanvre. Par ailleurs, le mot canevas qui désigne la toile de peinture, provient étymologiquement de cannabis.

Le chanvre possède un rendement de fibre entre 500 Kg et 1,5 tonnes, supérieur  à toute autre plante à fibres. Contre toute logique, sa culture a été globalement interdite en Europe et les États-Unis. Les raisons ? Des interêts politiques et économiques.

Ce sont les compagnies productrices de nylon, développé dans les années 30, et l'industrie papetière du bois qui ont fait pression sur le gouvernement américain. Le but ? Eliminer cette fibre naturelle de la concurrence. Avec les propriétés narcotiques comme argument, la méfiance pour cette plante a été semée et est restée jusqu'à nos jours. 

Aujourd'hui, les lois évoluent doucement. Aux États-Unis, sa culture pour une utilisation thérapeutique commence à être autorisée, mais pas pour l'obtention de fibre industrielle, ce qui démontre la paradoxe. En France, la production a toujours été maintenue, même si les chiffres parlent par eux mêmes : 176 000 ha en 1860 contre 700 ha en 1960. 

Comme vous voyez, l'utilisation de cannabis en tant que textile n'a rien de nouveau ! Même nos clients d'une génération précédente à la nôtre nous apprennent que cette culture était normale dans leur enfance, avec des noms de lieu-dit tel que "La chanvrière". D'autres, nous parlent de sa disponibilité actuelle dans le marché en tant qu'isolant.

Si le sujet de l'éco-construction vous intéresse, lisez cet article du New York Times (en anglais) où l'on retrace l'utilisation du chanvre en tant que matériau de construction. Vous découvrirez la nouvelle filière de parpaings à base de chanvre, remarquablement plus écologiques que le ciment ou l'acier.